حياكم الله زائرنا الكريم في شبكة الربانيون العلمية، إذا كنت قد اشتركت معنا سابقًا فيمكنك تسجيل الدخول بالضغط هنا، وإذا لم تسجل عضوية من قبل فيمكنك إنشاء حساب جديد بالضغط هنا، تقبل الله منا ومنكم.



Le jugement relatif aux manifestations dans la législation Islamique Sheikh Muhammad Ibn 'Abdellah Al-Emam

Le Jugement relatif aux manifestations dans la législation Islamique حكم المظاهرات في الشريعة الإسلامية محمد بن عبدالل ..



10-05-2012 12:50 مساء
إشراقة السلفية المصرية
عضوة سلفية
rating
معلومات الكاتب ▼
تاريخ الإنضمام : 23-04-2012
المشاركات : 58
قوة السمعة : 10
 offline 


Le Jugement relatif aux manifestations dans la législation Islamique
حكم المظاهرات في الشريعة الإسلامية
محمد بن عبدالله الإمام
_حفظه الله_


Le jugement relatif aux manifestations dans la législation Islamique
Sheikh Muhammad Ibn Abdellah Al-Emam
_ hafidhahou Allah_

Question :
" Vous devez sans doute être au courant des manifestations qui se déroulent ces jours-ci dans beaucoup de pays arabes. Quel est donc le jugement relatif aux manifestations dans la législation islamique ? "


Réponse :
بسم الله الرحمن الرحيم

Au nom dAllah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Allah, et j’atteste que nulle divinité n’est en droit d’être adorée à part Allah et que la paix et la bénédiction dAllah soient sur Son Messager, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.
Ceci dit :


Les manifestations et les sit-in sont des moyens parmi d’autres relatifs à la démocratie, et tout procédé démocratique doit être exposé à la législation islamique d’Allah. Ce qui est acceptable par la législation sera adopté et ce qu’elle rejette doit être rejeté et les manifestations ne sont pas acceptables dans la législation islamique pour plusieurs raisons que voici :

1/ Elles découlent des lois provenant de l’occident et sont fondées sur un système démocratique qui prône la liberté d’expression et la possibilité de se révolter pour le mécréant comme pour le musulman, pour l’indécent comme pour le sage et pour le vertueux comme pour le criminel, pour le rancunier comme pour le gentil, pour celui qui n’a pas de limite comme pour celui qui est pieux et tout cela est interdit par la législation : Allah – Le Très Haut – dit : « Traiterons-Nous les soumis (à Allah) à la manière des criminels? | Quavez-vous? Comment jugez-vous? » [Sourate Al-Qalam V.35 & 36] et nombreux sont les versets qui abondent dans ce sens.


Et pour appuyer ce qui vient d’être dit, ce que sont en train de vivre [en ce moment] les musulmans : cest-à-dire que les musulmans d’Egypte qui manifestent ces jours-ci se confondent avec les chrétiens de ce pays dans cette manifestation et se rejoignent sur la place Tahrir pour accomplir leur prière ; ainsi le musulman brandit le Coran et à ses côtés le chrétien qui brandit l’évangile. Alors que dans un système basé sur l’Islam, les critiques et les recommandations ne peuvent provenir que des gens de science et de la compréhension, du discernement et de la raison.

2/ Les manifestations sont organisées pour le désordre de sorte que différentes catégories de personnes de tous bords y participent, dont les intentions sont multiples et dont la situation est disparate. Ainsi on y trouve toute sorte d’individus, parmi eux des dévoyés, des dépravés, des pervers et de purs ignorants qu’on ne trouverait nul par ailleurs et ces gens-là ne suivent pas la religion d’Allah, ils font preuve d’aucune retenue et d’aucune lucidité, et inutile de se demander ce qui pourrait arriver de mal par leur cause.

3/ Les manifestations suscitent la convoitise de fauteurs de troubles, de ceux qui aspirent au malheur et qui sont à la recherche des calamités, ceux qui attendent pour les gens un revers de fortune. Et c’est effectivement ce que l’on observe dans ces manifestations, car il y a parmi eux celui qui profère des insultes et des injures et va jusqu’à maudire (les autres) ; il y a parmi eux le voleur et le pillard mais aussi le vandale et celui qui vient s’amuser. Il y a également des gens venus pour faire couler le sang et tuer des innocents, alors que tout ceci est strictement interdit dans la législation Islamique. Combien de manifestations ont été déclarées pacifiques [au départ] puis se sont transformées en très peu de temps en une révolte et en une mascarade, résultat de la frénésie et l’excitation des semeurs de corruption et des gens sournois qui s’invitent à ce genre de manifestation.

4/ Les manifestations sont des occasions que recherchent les faibles desprit pour prendre le dessus sur les innocents et les plus forts sur les plus faibles, et les maraudeurs sur ceux qui vivent en sécurité ; et il est possible que des personnes sont en proie à plus d’attaque et de violence que d’autres, sans compter les droits sacrés bafoués de certain parmi tant d’autres. Il y a certes, dans tout cela l’emploi de la ruse et de la perfidie ainsi que de la trahison qui sommeille en eux. Tous ces actes sont considérés dans la législation islamique comme étant de grands péchés et des actes répréhensibles.

5/ Ce qui est voulu derrière ces manifestations organisées par des musulmans, c’est souvent la volonté de faire basculer un pays au profit d’un autre comme c’est le cas en ce moment. Ainsi, elles (les manifestations) auront réunies tout le mal. Ceci concorde avec la parole de Sheikh Al Islam Ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) : « Lors d’émeutes, il s’y passe plus d’injustice en une heure que durant plusieurs années de tyrannie » ; et c’est ainsi que ces manifestants se transforment en mercenaires et se retrouvent entre la vie et la mort. Supposé que ces personnes meurent dans cet état, (quAllah nous protège de la mauvaise issue !) ; alors elles seront mortes dans le sentier du mal et la sédition et dans la transgression et l’injustice générale. Et si elles parvenaient à rester en vie après avoir semé la corruption sur terre, fussent-elles au service des ennemis de l’Islam, alors leur crime sera d’autant plus grand et le danger plus désastreux car la participation aux manifestations pour faire basculer un pays au profit d’un autre signifie creuser des tombes pour les musulmans et ouvrir les portes à des prisons et permettre l’entrée aux ennemis qui convoitent le pouvoir ou la colonisation du pays et ses habitants. De même que (par la suite), l’état qui se formera juste après celui qui aura été renversé, mettra tout en œuvre pour se débarrasser des personnes qui ont été la cause de la chute du précédant état, ceci dans le souci de ne pas subir le même sort et certes, ceux qui sont le moteur de ces troubles, leur péché est énorme. Ils seront sans cesse en danger tant qu’ils resteront en vie et il est même possible qu’elles soient dans l’obligation de se réfugier dans un autre pays non-musulmans ; ce qui suppose des risques de nuit comme de jour avec des conséquences néfastes ; et n’emprunte le chemin qui mène aux manifestations dans l’intention de faire basculer des pays au profit d’autres qu’une personne ayant sacrifié sa propre religion ou par faiblesse au profit de l’argent ou du pouvoir, Allah – Le Très Haut – dit : « Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement. Sil leur arrive un bien, ils sen tranquillisent, et sil leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de lici-bas et de lau-delà. Telle est la perte évidente! » [Sourate Al-Hajj V.11]

Ensuite, les partis politiques qui cherchent à faire tomber des pays au profit d’autres, ne cherchent pas à les rassembler autour de la religion mais convoitent plutôt le pouvoir. Et s’ils y parviennent [un jour], alors tu verras chacun d’eux se prétendre plus à même de gouverner et essayer de se débarrasser de celui qui cherchera à se dresser devant lui ou de l’écarter et l’affaiblir. Et inutile de s’interroger au sujet des règlements de comptes entres-eux, des tueries, des assassinats et des arnaques. Sachant que les pays mécréants alimentent ces partis qui combattent l’Islam, il est probable que ces mêmes partis qui combattent l’Islam et qui tuent les musulmans prennent [un jour] le dessus à tel point qu’il ne restera plus rien de la religion aux musulmans, ni même une vie agréable pour eux et que cette vie-là bascule que dans les tourments qui ne laissent rien et népargnent rien. Désobéir au gouverneur musulman et appeler à un soulèvement (coup d’état) par le biais des manifestations représente la plus grande fitna communautaire qui puisse ratisser sur son passage chaque plante verte et chaque plante sèche et qui saccagerait culture et bétail. Et Allah naime pas le désordre!

Et sur la b*ase de ce qui vient d’être dit plus haut, et en s’appuyant sur ces quelques arguments, il n’est pas permis à celui qui croit en Allah et au jour dernier d’autoriser par une fatwa les manifestations, qu’elles soient pacifiques ou subversives, car celles-ci sont pire encore et plus nuisibles. Il n’est pas permis à celui qui croit en Allah et au jour dernier d’y participer, que ce soit pour sa planification ou pour sa mise en œuvre, ni même être présent sans pour autant y participer ou alors en faire son apologie.

Il ne s’agit pas là de la toute première fatwa émise sur l’interdiction des manifestations, car les savants qui font partie des gens de la Sounna et du Consensus, ceux à qui on demande des fatawa, l’ont déjà fait avant et en premier notre Sheikh, le savant du Hadith, al Wâdi’i ainsi que le savantissime Ibn Baz et le savantissime et jurisconsulte Ibn Al ‘Outhaymine, et également la Commission Permanente (l’Ifta).

Et lorsque nous mettons en garde les musulmans par rapport aux manifestations, ceci ne veut en aucun dire que nous agréons l’injustice des gouverneurs, non ! Cependant nous disons à ceux qui en ont la possibilité de leur donner le conseil et leur recommander le changement et ceci par les moyens légiférés.

Nous recommandons aux musulmans de s’armer de patience face à la tyrannie de leurs gouverneurs, car leur injustice est pour nous une punition résultant de l’injustice qui règne entres nous. Si les nations islamiques délaissent toute forme d’injustice, Allah fera en sorte qu’ils soient gouverné par le meilleur d’entres-eux. N’oublions surtout pas l’injustice qui règne entres nous car c’est ce qui fait augmenter l’injustice de manière générale et chez l’individu. Et nous savons de science certaine que le maintient des gouverneurs au pouvoir ne peut se perpétuer que si la justice est partout car c’est sur ce juste milieu que repose l’univers, cependant ceci devient facile uniquement pour celui à qui Allah le lui a rendu facile.

Que les gens s’accordent à fournir les efforts nécessaires pour concrétiser cela et s’entourent de tous ceux qui vont les motiver et les pousser à réaliser cela. Et il ny a de moyen ni de puissance quen Allah.

Et La Louange est à Allah, Seigneur des mondes, par qui les bienfaits s’accomplissent, et c’est à Lui que nous demandons l’aide.


Et cest Allah qui accorde la réussite. Que la paix et la bénédiction dAllah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.



Source
Fatwa de Sheikh Muhammad Ibn Abdellah Al-Emam
(hafidhahou Allah)
- 10 / 3 / 1432 de l’Hégire.

توقيع :إشراقة السلفية المصرية




الكلمات الدلالية
لا يوجد كلمات دلالية ..


 







الساعة الآن 01:08 مساء